Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Amazone décline désormais son semoir Primera en versions de 3 et 6 mètres. Ces engins disposent d’un enterrage par soc-coutre, d’une distribution entièrement électronique et d’une commande Isobus. Avec le TwinTerminal 3.0 placé sur le côté de la machine, l’étalonnage s’effectue rapidement et sans monter en cabine. Parmi les options proposées, la commande automatique en fourrière Section Control, qui coupe les descentes en fonction de la position repérée par GPS. Amazone propose aussi une commande automatique de traceur, une commande de jalonnage et une fonction « trou d’eau » pour le semis avec des éléments relevés dans les passages marécageux. Le Primera DMC peut être piloté avec les terminaux Isobus Amatron 3, CCI 100 et Amapad. Un terminal de tracteur Isobus peut aussi être utilisé.

  • Le constructeur irlandais Tanco va profiter du Salon de l’herbe pour dévoiler son enrubanneuse à grande vitesse 1400-V. Cette machine traînée est équipée d’une table d’enrubannage en deux parties avec le rouleau arrière et le rouleau avant qui fonctionnent indépendamment. Cette configuration autorise le chargement et le déchargement simultanés. Un dispositif de détection de balle lance le chargement automatique, ce qui évite au chauffeur d’appuyer sur un bouton pour lancer chaque chargement. Le centre de gravité du châssis est bas afin d’assurer la stabilité de l’ensemble sur les terrains accidentés. Le bras coupe-film est télescopique. Il se déplie en trois parties pour prendre le film puis se replie pour le pincer et le couper.

  • Le constructeur alsacien lance une nouvelle rampe pour son pulvérisateur traîné Oceanis 2. La rampe LEA 3 en aluminium sera commercialisée en quantité limitée pour cette campagne. Elle offrira plusieurs dimensions, allant de 27 à 33 mètres. La rampe dispose d’une structure sur trois bras pour être plus compacte en position de transport. La particularité de cette rampe est que le positionnement des buses peut se faire tous les 25 ou 50 cm. L’intérêt d’un placement des buses tous les 25 cm est de pouvoir pulvériser plus près de la culture et ainsi limiter la dérive. Toujours dans cette optique, Kuhn a conçu un nouveau système de gestion électronique du suivi de sol, le Boom Assist Extrem, qui maintiendra, selon le constructeur, la rampe à une hauteur de 50 cm du sol. Du côté de la sécurité, la rampe dispose d’une protection des canalisations sur toute sa largeur. Afin de limiter les risques de bouchon, les canalisations sont en inox et des filtres de pulvérisation sont positionnés sur la rampe, et ce, dans toutes les configurations de circulation. La rampe est équipée de la suspension Equilibra à pendulo-bielettes couplée à un antifouettement hydropneumatique pour assurer une bonne stabilité. Cette rampe est compatible avec les systèmes de sélection des buses automatiques Multispray Duo et Quattro.

  • Schuitemaker étend son offre des remorques autochargeuses, mais cette fois, le constructeur se montre plutôt raisonnable avec cette série Rapide 5800. L’outil traîné affiche une capacité de 38 à 45 m³. La largeur du pick-up, comme celle du rotor, est de 2 mètres. Le pick-up suspendu et flottant repose sur deux essieux de roues tandem. Le rotor étoilé à 9 rangs est équipé de dents de 20 mm d’épaisseur avec face dure. Trois lames de coupe sont disposées pour un maximum de 43 couteaux d’épaisseur 6 mm et double tranchant, et une longueur de coupe de 4,4 cm. La construction des caissons est réalisée avec des panneaux latéraux renforcés, galvanisés et peints en poudre. Le timon est réglable en hauteur et possède un œillet de remorquage pivotant. L’outil dispose aussi d’une barre d’attelage hydraulique avec 2 vérins hydrauliques et un accumulateur. Quant aux pneumatiques, la remorque est équipée de références 710/50 R26.5.