Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Le constructeur bavarois étoffe encore son catalogue. Pour les autochargeuses de la gamme Tigo, les XR et PR recevront des améliorations et trois nouveaux modèles voient le jour. MS, MR et MR Profi constitueront désormais le cœur de la gamme. Les Tigo MR et MR Profi disposent de 31 couteaux pour une longueur de coupe théorique de 45 mm. De leur côté, les MS embarquent un système de coupe de base de 17 couteaux qui peut être complété par un pack ensilage de 16 couteaux supplémentaires. Elle atteint ainsi 33 couteaux pour une longueur de coupe théorique de 38 mm. Les trois nouveaux modèles seront équipés d’un pick-up sans came de 1,80 m de largeur, à suspension pendulaire. La montée de la matière est assurée par 5 rangées de dents. En cas de casse de l’une d’elles, un dispositif de protection l’empêchera de se mêler au fourrage et de monter dans la remorque. Un rouleau palpeur se charge de contrôler la hauteur et de guider le pick-up afin d’éviter aux dents de se planter dans le sol. Le système de protection individuelle des couteaux et du rotor Trimatic intègre les trois modèles. Il permet aux couteaux montés sur ressorts de s’escamoter en présence d’une pression inhabituellement forte. Après le passage du corps étranger, la pression revient à la normale, le ressort se détend, repositionnant le couteau en position initiale automatiquement. Les Tigo MS et MR disposent en option d’un système de chargement automatique à deux niveaux : à compression légère avec des peignes ou moyenne et haute avec une paroi de chargement. La paroi se déplace lorsque la matière occupe entièrement l’espace du haut au bas de la remorque. Lorsque la remorque est remplie, le convoyage s’arrête et un signal averti le conducteur. La MR Profi embarque un système de paroi frontale mobile sur 80° pour un gain de chargement de 5 m³ de plus que les MR classiques. Elle peut aussi être équipée du système de chargement et déchargement automatique VarioFill. Plus polyvalent, il permet de sélectionner une pression pour le chargement et le déchargement de la remorque.

  • BouMatic a profité du Space pour faire la démonstration de son robot de pulvérisation SR2 pour système de traite rotatif. L’objectif du constructeur est d’offrir une solution plus efficace pour combattre les mammites. Le robot SR2 est une machine qui s’intègre à tout système rotatif pour assurer le post-trempage lorsque la traite est terminée. Il doit aussi procurer une meilleure sécurité. Grâce à des capteurs de vision, le bras du SR2 recouvre les extrémités des trayons avec un désinfectant protecteur en utilisant un système de pulvérisation qui crée un nuage de désinfectant. L’outil étant théoriquement plus précis que l’application manuelle, la consommation de désinfectant doit s’en trouver réduite. L’automatisation de la tâche de postpulvérisation offre aussi une économie de main-d’œuvre.

  • Lemken élargit son offre de semoirs pneumatiques avec la trémie frontale Solitair 23. La cuve polyéthylène de 1 900 litres de capacité peut être utilisée pour les semences ou les engrais. Elle reçoit une bâche hermétique en standard. La trémie peut être pressurisée en option, la distribution doit alors assurer un débit de 500 kg par hectare. Comme pour le Solitair 25, la turbine reçoit un carter en plastique moulé. Selon le constructeur, elle nécessite un moindre débit hydraulique et elle serait plus silencieuse. Le dosage est hérité du Solitair 9. Quatre unités fournissent huit têtes. Chaque unité possède son propre moteur. Cela permet la coupure de rangs manuelle ou automatique. L’acheminement avant-arrière est réalisé sous le tracteur ou sur le côté de la cabine avec une gouttière en option. Un manchon d’accouplement rapide est prévu au niveau de l’emmanchement avec le semoir. Il se visse simplement au niveau de la tête et s’adapte à tous tuyaux. Des tasses avant à pneus autodirectionnels de quatre roues avec décrotteur sont disponibles en option. Il en est de même pour le système de pesée. Enfin, des capteurs peuvent être installés au niveau de chaque tuyau pour avertir d’un éventuel bouchage. La trémie Solitair 23 sera disponible au début de 2019.

  • Présentée au dernier Sima et mise en production cette année, la benne Gold 2 de LeBoulch est déclinée dans des versions XL et XXL. Les premières, d’un ou deux essieux montés en boggie, affichent une hauteur de caisse de 1,20 m. Les secondes, de deux ou trois essieux, ont une hauteur de caisse de 1,50 m. Tous les modèles reçoivent une benne monocoque en acier HLE homologuée à 40 km/h, de 11 à 22 tonnes de charge utile. Leur volume de caisse va de 13 à 29 m³. Tous sont aussi équipés d’une flèche ressort horizontale, d’un hublot de vision, d’une porte hydraulique étanche et d’une trappe centrale de dimension 50 x 50 cm. La gamme XXL présente trois châssis en tube aux dimensions allant jusqu’à 300 x 100 x 10 mm pour les plus grands modèles de 26 à 32 tonnes de PTAC. Leur longueur de caisse va alors de 6,7 à 8,5 m.