Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Kemper, qui appartient à John Deere, est déjà un acteur incontournable du marché de l’ensileuse avec ses becs à maïs. La société va élargir son catalogue d’accessoires pour l’ensileuse avec l’arrivée d’une gamme d’éclateurs et de rouleaux à grains pour différents marchés. À cet effet, Kemper a conclu un accord stratégique avec la société américaine Scherer, spécialisée dans ces organes. Kemper reprend les droits de vente des éclateurs et des rouleaux Scherer pour les ensileuses en Europe, au Proche-Orient, dans les états de la CEI, en Asie et en Amérique du Sud. Depuis un an, les ensileuses automotrices John Deere sont déjà équipées des éclateurs à grains Scherer. Le constructeur américain va fabriquer les nouveaux éclateurs de grains selon les spécificités de conception de Kemper. Tous les composants sont fabriqués pour Kemper en unités métriques. Les éclateurs seront vendus dans la couleur de la marque Kemper sous le nom de produit ProfiCracker. Outre les nouveaux éclateurs, Kemper fournira également des rouleaux de rechange pour les éclateurs de grains de Claas et les corn-conditionner à rouleaux de Krone.

  • Vingt et un ans après le lancement de sa première remorque à fond poussant, Fliegl offre une mise à niveau à son modèle ASW. L’une des principales évolutions est l’arrivée du Bouclier Insight. Il s’agit d’une paroi transparente qui équipe désormais le système à fond poussant. Ainsi, le chauffeur dispose d’une meilleure vue d’ensemble sur le chargement. Le panneau transparent est conçu dans un matériau spécial résistant aux chocs et aux UV. Ce dispositif intègre également une rehausse frontale inclinable et un porte-à-faux de cylindre plus court. Parmi les autres évolutions, on note l’arrivée de feux arrière à Led. L’ASW reçoit aussi un clignotant dynamique qui s’allume par segments de l’intérieur vers l’extérieur. Enfin, la remorque bénéficie d’un dispositif de maintien de la propreté de la machine et de la route avec des garde-boue latéraux et un tablier arrière en plastique. Du côté de la sécurité, la barre anti-encastrement est hydraulique et s’escamote automatiquement vers le haut lors de l’ouverture de la porte arrière.

  • John Deere élargit son offre de barres de coupe avec la 700 X à longueur variable. Ce modèle conserve la table actuelle de 1 200 mm de longueur mais intègre une nouvelle conception d’alimentation ultra-plate. Selon le constructeur américain, le passage vers la vis est ainsi fluidifié, notamment pour les cultures basses comme l’orge de printemps. Le limiteur de couple a été repositionné directement sur la vis d’alimentation afin de limiter l’usure. Toujours pour prolonger la durée de vie des éléments, l’épaisseur des plaques d’usure a été augmentée de 25 %.

  • Le constructeur belge AVR a développé une trémie de réception adaptée aux exploitations de taille moyenne. Le Falcon 1800 est le petit frère des Falcon 24-45 et 24-60. Il propose un fond mouvant de 4 mètres et une largeur de rouleaux de 1,85 m. Sa particularité pour une trémie compacte est de pouvoir y ajouter le jeu de rouleaux de précalibrage. Grâce à ce deuxième jeu de rouleaux, les tubercules peuvent être triés en différents calibres pendant le stockage. Il est aussi possible d’augmenter la capacité de nettoyage grâce à cette configuration. La distance entre les rouleaux est réglable de 20 mm à 65 mm. Les rouleaux en polyuréthane sont très doux avec les pommes de terre et facile à nettoyer. Le fond mouvant est composé d’un tapis à lamelles doux. Les supports eux-mêmes sont montés sur des chaînes d’une résistance de 10 tonnes. La trémie de réception est entraînée par des moteurs hydrauliques et un réducteur. La vitesse à variation continue du fond mouvant est de 0,5 à 6,5 mètres par minute.