Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Le constructeur autrichien Göweil apporte des améliorations à sa presse à balles rondes G-1 F125 et, en particulier, à la version Kombi avec enrubanneuse. Désormais, le combiné sera équipé de pneumatiques de plus grande dimension avec des Flotation Trac de Vredestein en 560/45 R 22.5. Malgré l’adoption de ces pneus larges, la largeur de l’engin reste de 3 mètres, ce qui permet de circuler sans véhicule d’accompagnement. Pour les conditions extrêmes, Göweil propose de monter des pneus encore plus larges avec des Nokian en 710/35 R 22.5. Dans ce cas, la largeur hors tout atteint 3,3 m. En standard, la nouvelle génération G1 est compatible avec la norme Isobus. Göweil propose son propre terminal mais il est possible de piloter la presse et l’enrubanneuse avec le terminal du tracteur. Sur la machine, le magasin, fermé et rabattable hydrauliquement, peut accueillir jusqu’à 14 rouleaux de film d’enrubannage et deux bobines de film de liage ou de filet. Enfin, le système d’entraînement de la presse a été renforcé avec des chaînes plus grosse.

  • Evrard propose une alternative économique à ses pulvérisateurs traînés de haut de gamme Meteor avec l’Opale. L’appareil se décline en deux modèles de 3 000 et 4 000 litres de capacité. Ils peuvent recevoir des rampes en acier à 2 ou 3 bras pour des largeurs de travail de 24 à 36 mètres. La configuration standard comprend la circulation retour avec coupure pneumatique des antigouttes, des canalisations en Inox, un essieu suspendu et un écran de commande tactile compatible avec la norme Isobus. Il est notamment capable de prendre en charge le guidage GPS, la cartographie et la coupure de tronçons. En option, l’Opale peut recevoir certaines solutions techniques du Meteor comme le DuoSpray (sélection automatique des buses avec le porte-buse rotatif 2x2), l’automatisme de suivi du sol AutoSlant, le rinçage automatisé et le suivi de roues Intellitrack.

  • Bobcat équipe désormais onze modèles de chargeurs télescopiques d’un moteur Stage 5. Pour le secteur agricole, cette évolution concerne les machines TL 30.60 et TL 30.70, respectivement 3 tonnes 6 mètres et 3 tonnes 7 mètres, équipées d’un moteur de 75 ch. Le nouveau bloc est fourni par Doosan, la maison-mère de Bobcat. Le moteur D34 Stage 5 se distingue par son système de traitement des gaz d’échappement. Tout d’abord, l’emploi d’AdBlue n’est plus nécessaire. Ensuite, le filtre à particules se régénère automatiquement, sans incidence sur le rendement de la machine. Contrairement aux versions précédentes, le chauffeur n’a aucune manipulation à effectuer pour lancer la régénération. Bobcat profite du changement de moteur pour changer le capot avec un élément au design plus moderne et offrant une meilleure visibilité sur le côté droit. L’accès au compartiment moteur a également été amélioré afin de simplifier les opérations de maintenance courante.

  • Le fabricant américain de matériel de traite BouMatic présente le robot simple ou à double stalle Gemini. Il est équipé d’une technologie de caméra « temps de vol » qui accélère et améliore la modélisation 3D des trayons. L’interface a été revue, elle se veut plus intuitive et permet à l’éleveur d’apprendre au robot les spécificités des trayons les plus difficiles en quelques clics. Le système de vide a également été retravaillé, de même que le guidage des tuyaux, pour garantir un meilleur positionnement sous la vache. Enfin, le comptage en ligne des cellules somatiques promet un meilleur suivi de la santé des animaux et de la qualité du lait. Comme ses prédécesseurs, ce robot effectue la traite par l’arrière, et les vaches sont côte à côte dans les modèles à double stalle.