Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Dans la lignée du lancement du Fendt 314 Vario lors de la dernière édition d’Agritechnica, le constructeur bavarois décline sa cabine FendtONE sur l’ensemble de sa série destinée à la polyculture-élevage. La nouvelle génération de 300 Vario comprend quatre modèles dont les puissances varient de 113 à 142 ch. Grâce à la surpuissance DynamicPerformance, le Fendt 314 Vario peut même atteindre 152 ch. Le moteur Agco Power est conforme à la norme antipollution Stage 5. La principale innovation se trouve dans la cabine avec une ergonomie entièrement repensée. Le nouvel accoudoir multifonctionnel est désormais monté directement sur le siège du conducteur. En plus de cette évolution, le concept FendtONE comprend un tableau de bord numérique de 10 pouces monté derrière la colonne de direction. La touche rotative placée sur l’accoudoir permet de sélectionner et régler les différents menus tels que l’affectation des commandes, le réglage des distributeurs hydrauliques ou les paramètres du moteur et de la transmission. La finition Profi + est la plus haut de gamme. Elle comprend les équipements de la finition Profi avec des solutions électroniques supplémentaires proposées de série telles que le guidage et la gestion des données parcellaires. La coupure de section et la modulation par GPS sont proposées en option. Le terminal de 12 pouces installé sur l’accoudoir est de série tandis que le terminal monté sur le toit reste en option.

  • Krone se lance sur le marché de l’enrubanneuse avec une machine constituée de deux rouleaux d’entraînement, qui servent également au chargement de la balle, et d’un seul bras satellite pour enrubanner. Ce dernier affiche une vitesse de 36 tours par minute. Il est également muni d’un capteur de position. Ainsi le cycle est géré en fonction d’un nombre de tours. Le moteur du bras est équipé d’un frein afin qu’il ne tourne pas lors des manœuvres. L’EasyWrap peut recevoir des balles d’un diamètre compris entre 1 et 1,50 m, et pesant jusqu’à 1 600 kg. Son poids à vide est de 740 kg, avec une position proche du tracteur. Cette machine est entièrement entraînée hydrauliquement, elle peut ainsi s’atteler sur un chargeur télescopique. Elle est alimentée par un distributeur en pompage continu ou via un circuit load-sensing. Deux étirements de films sont proposés, avec 55 ou 70 %. Le magasin peut embarquer quatre bobines de film.

  • Le constructeur bavarois Horsch renouvelle sa gamme de déchaumeurs à disques indépendants Joker RT. Les premiers modèles lancés sont les 5 et 6 mètres. L’outil conserve la dimension de ses disques avec leurs 520 mm de diamètre. Cependant, ces derniers arborent un nouvel angle d’inclinaison qui améliore leur pénétration dans le sol. Ils sont toujours assemblés par deux avec des paliers sans entretien. La sécurité est assurée par boudins en élastomère. L’essieu pour les roues de transport recule d’un cran pour passer derrière le rouleau. Un système de suspension le relie au châssis pour un confort de travail accru au champ. Le catalogue du Joker RT est gonflé par l’arrivée de nouvelles options. L’avant de l’appareil peut ainsi être équipé d’une barre de nivellement ou d’un rouleau hacheur. Pour le rouleau de rappui, de nouvelles possibilités en simple ou double rouleau font également leur apparition. Pour le double rouleau, le montage est pendulaire pour assurer un bon suivi de sol et un travail homogène de l’outil sur toute la largeur.

  • Le tractoriste allemand Deutz-Fahr propose un nouveau modèle, le 8280 TTV. Il se positionne ainsi entre les tracteurs des séries 7 et des séries 9. Motorisé par un 6,1 l de chez Deutz AG, il propose une puissance maximale de 287 ch, avec un couple de 1 226 Nm. Le moteur est couplé à une transmission à variation continue. Comme pour les séries 7, ce tracteur est muni de freins à disques à sec sur son pont avant. Son système hydraulique propose un débit de 160 l/min et un volume exportable de 90 l. Le relevage arrière possède une capacité de levage de 11 t. Le 8280 reçoit les différentes solutions technologiques du constructeur. Ainsi, il est Isobus et certifié Tim. Il comprend également le système de guidage SDF Guidance. La gestion de flotte FleetManagement est incluse pendant 1 an. Pour le confort, la suspension pneumatique de la cabine est combinée à une suspension hydraulique du pont avant, cette dernière pouvant être personnalisée selon trois réglages. La cabine MaxiVision 2 est équipée de phares de travail à Led, et du terminal IMonitor 3.