Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Horsch complète son catalogue de semoirs avec le Versa 3 KR. Le concept du Versa est basé sur la herse rotative Kredo à entraînement par prise de force qui équipe déjà l’Express 3 KR. Son originalité réside dans son dispositif de dosage électrique. Ainsi, chaque doseur est relié individuellement à l’arbre de distribution par des pignons. Les roulettes de dosage comme les voies de jalonnage peuvent être changées individuellement et sans aucun outil. Il est également possible de changer les interrangs, pour passer par exemple de 15 à 45 cm. L’entraînement électrique simplifie le calibrage du semoir. Le Versa, proposé pour le moment en 3 mètres, embarque un nouveau soc semeur, le DuoDisc. Basé sur le TurboDisc, il est fixé à la machine par une lame de ressort. La trémie en acier offre une capacité de 900 litres.

  • Vicon renouvelle sa gamme de presses à chambre variable avec l’arrivée des RV Plus. Ces machines intègrent un pick-up de 2 m ou 2,2 m de largeur, avec des dents plus longues et des bandes en demi-lune plus larges. La chaîne d’entraînement du pick-up a été revue pour plus de fiabilité. De plus, le rouleau tasse andain possède plus de débattement pour se relever davantage en présence de grosses quantités de matière. La chambre de pressage reçoit également quelques améliorations. Les rouleaux sont dotés de roulement 45 % plus gros et d’une meilleure protection. La durée de vie de la transmission à chaîne a été revue. Elle est conforme aux spécifications HBC, pour plus de résistance à la traction. Pour l’entretien, les rouleaux d’entraînement sont maintenant dotés de boîtiers en fonte et d’un graissage centralisé. L’ergonomie de la face avant a aussi été retravaillée avec un nouveau support pour la prise de force et les branchements. En outre, ces machines se distinguent extérieurement des précédentes, en adoptant des feux à Led. Pour rappel, l’offre RV se divise en deux gammes, les RV 5100 Plus, avec la RV 5116 Plus et la RV 5118 Plus, et les RV 5200 Plus avec la RV 5220 Plus et la RV 5220 Plus. Les RV 5200 Plus ont toutes les deux droit à une version FlexiWrap, c’est-à-dire combinée à une enrubanneuse. Ces machines proposent ainsi des diamètres de balles au minimum de 0,60 ou 0,80 cm et des diamètres maximaux de 1,65 à 2 m. Plusieurs systèmes d’alimentation sont proposés avec des ameneurs alternatifs, des ameneurs à rotor, voire des rotors de coupe à 14 ou 25 couteaux pour la série 5200 Plus.

  • Vingt ans après le lancement de la pesée intégrée aux épandeurs Profis, Amazone lance le ProfisPro. Cette solution mesure le contrôle d’entraînement de chaque disque, simultanément à la régulation de débit. Des capteurs contrôlent le couple d’entraînement. En cas d’écart avec le débit programmé, le dispositif FlowControl adapte instantanément les positions des trappes, indépendamment du côté droit et du côté gauche. FlowControl se calibre en permanence, même pendant le travail avec les disques chargés d’engrais. La régulation se fait dans tous les modes de travail, y compris bordure et limite, ainsi qu’avec la coupure de tronçons. Cette technologie ne nécessite aucune intervention du chauffeur.

  • Le tractoriste scandinave Valtra renouvelle son offre de tracteurs de petites puissances avec l’arrivée des A5, les remplaçants des A4. L’offre comprend toujours 7 puissances, réparties du A75 au A135. L’ensemble des modèles est proposé avec la transmission mécanique 12x12. Les modèles du A75 au A95 sont maintenant disponibles avec l’HiTech-2, disposant d’un doubleur pour proposer 24 vitesses en marche avant comme en marche arrière. Les A105 et A 115, qui constituent le cœur de gamme, sont disponibles avec la HiTech4, une 16x16 avec 4 powershift, ainsi que sa version équipée de vitesses rampantes, 32x32. En cabine, l’accoudoir des modèles à transmission mécanique a été revu. Les versions Hi-tech 4 peuvent s’équiper en option d’une commande de la prise de force sur l’aile arrière. La gamme se décompose toujours en trois tailles de châssis. Les trois premiers modèles, motorisés par un 3-cylindres, possèdent le petit châssis. Le A105 et le A115 adoptent le châssis intermédiaire et les 2 plus gros tracteurs reçoivent le grand châssis. Du A105 au plus gros modèle, la motorisation revient à un quatre-cylindres. Contrairement aux trois cylindres, ces modèles gagnent 5 ch par rapport à la série A4. Ainsi, le nouveau A135, le plus puissant de la gamme, culmine à 135 ch. Tous ces tracteurs sont conformes aux normes Stage V, en adoptant un filtre à particules. L’intervalle d’entretien a été revu pour passer de 500 à 600 heures. De plus, pour les nouvelles réglementations, ces tracteurs sont équipés d’un freinage à double ligne pneumatique, ou hydraulique.