Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • JCB donne un coup de jeune à sa gamme de chargeuses. Pour les 411 et 417, les caractéristiques sont les suivantes : la 411 est équipée du DieselMax version 4,4 litres, 4 cylindres d’une puissance de 109 ch. La 417 est équipée du même moteur mais montant à 130 ch. Ces engins sont tous deux dotés de la transmission Powershift à quatre rapports. Le modèle 411 est pourvu de bras offrant une hauteur de chargement de 3,36 m pour 5 tonnes de charge. Sur le modèle 417, les bras proposés peuvent aller de 3,3 à 4,2 m de hauteur et de 3,9 à 5,8 tonnes de chargement. La chargeuse 413 S se voit armée du moteur DieselMax 4,8 litres, 4 cylindres développant 150 ch et 600 Nm de couple. La lettre « S » dans le modèle 413 S signifie que la machine dispose d’une plus grande plage de travail notamment destinée aux opérations d’ensilage ou le chargement d’épandeurs à fumier car elle roule jusqu’à 50 km/h. Pesant 8,95 tonnes, sa hauteur de chargement est de 3,61 m avec les bras de chargeurs longs (HL) pour une charge allant de 4,6 à 5,6 tonnes en fonction de la configuration. La caméra de recul avec son propre écran fait partie d’un ensemble de fonctions maintenant d’origine sur les trois modèles comme un radiateur à mailles larges couplé à un ventilateur réversible monté sur viscocoupleur pour ajuster la vitesse en fonction de la température. Des butées mécaniques en caoutchouc adoucissent les fins de course lorsqu’on braque au maximum.

  • Manitou, le constructeur français d’engins de manutention lance une série limitée de deux modèles de chariots télescopiques. Les deux modèles agricoles MLT 737-130 PS + et MLT 741-140 V + disposent pour le premier d’une transmission Powershift et pour le second de la boîte à variation continue M-Vario Plus. Pour cette série, les chariots arborent une couleur grise Volcano avec un liseré rouge et noir et un logo 3D, accompagnés de la signature NewAg sur la porte. La première catégorie permet aux deux modèles de MLT de bénéficier d’un siège pneumatique à basse fréquence avec revêtement en cuir. Le volant et l’accoudoir se voient également parés de cuir. Deux caméras SafeView sont placées sur le côté droit et à l’arrière de la machine. En cabine, un autoradio USB Bluetooth avec micro déporté ainsi qu’un écran Vision sont présents pour une plus grande visibilité. La seconde catégorie d’équipements comprend la suspension de flèche Active CRU qui limite les secousses lors d’un déplacement avec une charge. Le triptyque Intelligent Hydraulics (secouage du godet, retour à la position de chargement, et mouvements combinés de la flèche et du télescope en un seul geste) est uniquement disponible sur le modèle MLT 741-140 V +. La dernière catégorie dispose en standard du verrouillage hydraulique des accessoires. La fonction Regenerative Hydraulics assure la descente de la flèche par gravité. Des phares de travail à Led sont aussi présents sur la cabine et la flèche. Enfin, le chargeur reçoit la fonction Ecostop qui consiste en un arrêt automatique du moteur lorsque la machine est au ralenti, sans conducteur en cabine.

  • Pour convaincre ses clients d’adopter une technologique innovante comme la télématique, Krone leur propose de tester gratuitement les deux outils SmartTelematics et la plateforme Agrirouter gratuitement, pour une période de deux ans. Smart Telematics Krone est un module du portail clients en ligne Krone www.mykrone.green. Il permet aux clients d’appeler en temps réel toutes les données relatives à la machine, telles que le travail effectué au quotidien ou la position de la machine. Le SmartConnect est le boîtier embarqué sur les machines Krone. Il permet à l’utilisateur de collecter des données de travail très précises et d’éditer facilement des rapports de travaux (surface, rendement, consommation, pesée, valeurs fourragères, parcours effectué…). Le SmartConnect est proposé en standard sur les ensileuses Big X, les faucheuses automotrices Big M et les presses à balles cubiques Big Pack de nouvelle génération. Il sera aussi possible d’équiper, en option, les andaineurs (Swadro TC 1370 à 4 rotors), les presses à balles rondes (Comprima, VariPack et VariPack Plus), les presses à balles cubiques (Big Pack High Speed) ainsi que les remorques autochargeuses (MX, RX, ZX).

  • L’arracheuse de pommes de terre à deux rangs, Evo 280 de Grimme, sortie en 2018 se dote de nouveaux équipements pour plus de polyvalence et de débit de chantier. La grande évolution, c’est l’arrivée du système NonStopBunker, c’est-à-dire une trémie « non-stop ». Cette solution permet de vider le contenu en roulant. De plus, grâce à une inversion de sens du tapis de fond, la vidange peut se faire en plusieurs fois, contrairement aux trémies classiques. Cette version de trémie possède une capacité de 6 tonnes, contre 8 tonnes pour le modèle standard. Le temps de vidange est estimé à 45 secondes, soit deux fois moins longtemps qu’un système classique. Autre évolution, l’Evo 280 peut s’équiper d’un essieu moteur. Les deux roues sont alors animées hydrauliquement pour aider l’ensemble dans les conditions difficiles. Selon le constructeur, cette assistance offre une poussée d’environ 2,3 t. L’essieu est télescopique sur une course de 500 mm. Il offre ainsi plus de stabilité au travail et un gabarit routier au transport. Toujours pour les conditions délicates, et notamment les terres collantes, Grimme propose des plaques de soc en plastique pour limiter l’adhérence de la terre. Des brise-mottes sont également disponibles au niveau de la première chaîne. Le constructeur allemand fait évoluer le confort pour les opérateurs travaillant sur la table de visite. L’Evo peut recevoir le pack confort. Il comprend des marchepieds réglables, pour que chaque opérateur soit à la bonne hauteur par rapport à la table. Un capitonnage est placé sur les côtés de la table pour plus de confort. Il s’accompagne d’un coffre de rangement étanche, de porte-gobelets ainsi que d’un bidon lave-main de 15 litres. L’éclairage de la table de visite a également été revu. Enfin, l’Evo 280 reçoit la fonction TurboClean. Ce système est conçu pour réaliser un premier nettoyage des différents organes de la machine, en les faisant tourner successivement à leurs vitesses maximales. Ce dispositif peut s’activer par un bouton ou automatiquement. Notons également que le troisième séparateur peut s’équiper d’un tapis à tétines revu, avec des tétines plus longues et plus souples. Le but est d’éliminer plus efficacement les pierres et les mottes.