Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Bomech a développé un injecteur de lisier à patins destiné à équiper les tonnes à lisier dotées d’une simple buse-palette. En effet, la réglementation prévoit l’interdiction de leur utilisation en 2025. Pour tous les éleveurs et entrepreneurs qui doivent se mettre en conformité, Bomech propose une alternative à l’achat d’une tonne à lisier neuve avec l’injecteur à patins Up. Le Up est livré entièrement préassemblé et peut être facilement attelé à toutes les tonnes grâce aux fixations universelles Bomech à raccord rapide. De plus, la conception du cadre central permet d’être monté autour de n’importe quel trou d’homme (jusqu’à 1,20 m de diamètre) afin que celui-ci reste facilement accessible. L’injecteur est fixé au plus près de la cuve pour que son centre de gravité soit aussi proche que possible de la cuve à lisier, et que la charge au point d’attelage ne soit que faiblement influencée par la machine. Contrairement aux autres injecteurs à patins Bomech, le Up se replie verticalement. Le verrouillage et le déverrouillage de la position de transport sont hydrauliques. Pour le suivi du sol, Bomech emploie un nouveau système d’autonivellement avec cinématique parallèle. Grâce au dispositif FCS, l’injecteur à patins peut s’adapter au contour du sol indépendant des mouvements de la tonne, ce qui garantit une distribution homogène du lisier. L’injecteur se décline en quatre modèles de 6 à 10,5 mètres de largeur. Trois distributeurs à double effet sont nécessaires pour animer l’ensemble.

  • Laforge complète son offre de Dyna-Trac, les interfaces pour le guidage de précision, avec un modèle compact. Ce nouveau venu peut être attelé sur des tracteurs de 70 à 150 ch pour guider des bineuses légères. Le Dyna-Trac Compact peut guider toutes les bineuses du marché grâce à son universalité. Laforge propose en option un pack Vision pour piloter le DynaTrac avec un guidage par caméra. L’interface conserve la fonction de flottement latéral des bras, qui guide les outils sans efforts latéraux, ce qui améliore la précision de travail et réduit l’usure des éléments travaillants. Il offre aussi la fonction de flottement vertical des chandelles qui améliore le suivi du sol par l’outil. De cette façon, l’outil ne porte pas le poids de l’interface et il est donc plus facile à guider. Le poids de l’interface reste sur le tracteur et améliore sa capacité de traction, ce qui rend sa trajectoire plus précise. Le Dyna-Trac Compact propose une correction de course de 30 cm. Il peut accueillir un outil dont le poids atteint 1,5 tonne.

  • Les trémies de réception RH et Combi RH de Grimme bénéficient d’évolutions pour la prochaine campagne. Sur ces machines, des calibreurs à maille sont utilisés pour trier les pommes de terre et les oignons de différentes tailles. En option, le nouveau calibreur à mailles WG 900 peut désormais être intégré de manière fixe aux trémies de réception Combi RH 12, Combi RH 20 et Combi RH 24. Ainsi, il devient possible de gérer la réception, le déterrage et le triage manuel du produit, puis la répartition du flux selon deux calibres différents à l’aide d’une seule machine et en ligne droite. Afin d’améliorer la polyvalence des trémies RH20 et RH 24, les rouleaux en PU de l’unité de calibrage peuvent non seulement être utilisés pour le calibrage sur des sols lourds et argileux, mais également pour retirer la terre collée. Pour cela, un tapis de sortie collecteur intégré en option transfère les déchets séparés par l’unité de calibrage sur la bande de sortie de terre. Le tapis de sortie collecteur est logé dans la largeur de la machine et est donc mieux protégé des collisions pendant les manœuvres. Enfin, la dernière amélioration concerne l’éclairage de la machine, qui bénéficie désormais de six phares de travail à Led.

  • Les distributeurs centrifuges épandent l’engrais selon une nappe de forme semi-annulaire. La vitesse de travail n’est pas prise en compte dans les mesures réalisées au banc d’essai. Pourtant, elle influence la forme de la nappe en la déformant dans le sens de déplacement du distributeur. Cette déformation se traduit sur le terrain par des changements sur les répartitions transversales et par des potentiels surdosages aux recroisements, ce qui peut causer de la verse sur les céréales. Afin de corriger ce phénomène, Sulky a développé le dispositif Speed Control, qui adapte la nappe d’épandage à la vitesse de travail. Cette solution est basée sur la modification du point de chute et ainsi ajuste la largeur d’épandage en fonction de la vitesse d’avancement. En appliquant un angle en fonction de la vitesse, l’appareil compense la déformation de la nappe. Le Speed Control est proposé en option sur les épandeurs de haut de gamme de la marque X 40 + et X 50 +.