Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Le constructeur belge Dewulf ajoute des options sur sa série de trémies de réception MH 24x afin d’augmenter leur polyvalence. La première fonction est la mise en place d’une sortie centrale, comme alternative à la sortie latérale traditionnelle. La sortie centrale évacue les pommes de terre au centre, derrière la machine. Cela augmente la capacité du chantier et offre plus de flexibilité dans le positionnement de la trémie de réception au début de la ligne de stockage. La seconde évolution concerne le convoyeur de présentation qui peut comporter deux unités. Cette solution est indiquée pour les sols durs ou les produits longs. Le convoyeur de présentation est situé en amont de la première unité de rouleaux et propose une distribution plus égale du produit, ce qui optimise le nettoyage et le dosage. La troisième option concerne un espacement plus large des rouleaux spirales PU, qui peut atteindre 70 mm. Cela facilite le précalibrage à l’aide de cette unité de rouleaux. Cet espacement plus large est disponible sur toutes les MH 24x à 2 unités dont la deuxième unité est équipée d’un Clean-Boost (avec 6 ou 7 rouleaux). La plage totale de cette unité de rouleaux a été augmentée de 20 % et est maintenant comprise entre 5 et 70 mm.

  • Amazone présente la nouvelle génération de pulvérisateurs automoteurs Pantera 4504. L’engin est équipé d’une cuve de 4 500 litres et peut recevoir des rampes de 24 à 40 mètres. Par rapport à la version précédente, la chaîne de puissance hydraulique est optimisée, en particulier au niveau de l’entraînement des ventilateurs et des pompes de pulvérisation. La régulation « Eco » du moteur peut ainsi s’adapter plus finement en fonction de la charge, afin de réduire la consommation de carburant. Le réservoir de GNR est dorénavant positionné du côté gauche de la machine et sa capacité est portée à 290 litres. Le confort en cabine est amélioré avec le nouveau terminal AmaDrive 7.0 (7 pouces), qui est désormais intégré dans l’accoudoir. Cet écran fonctionne comme une tablette tactile. Les fonctions de pulvérisation sont gérées par les terminaux Isobus AmaTron 4 ou AmaPad 2 et la poignée multifonctionnelle AmaPilot +. Grâce au suivi de terrain ContourControl sur la rampe Super-L3 de 36 mètres, il est possible de travailler jusqu’à 30 km/h, par exemple pour réaliser du bas volume. La partie relative à la pulvérisation intègre les dernières évolutions d’Amazone. La double pompe pistons-membranes, positionnée du côté droit de la machine, assure une puissance d’aspiration jusqu’à 700 l/min au remplissage. Le nouveau bac incorporateur de 60 litres dispose d’une buse placée en fond de bac, qui accélère l’incorporation des sels et des poudres. Enfin, il est possible d’opter pour l’option du tableau de commande entièrement tactile, à la place des vannes manuelles.

  • Kverneland étend son offre de pulvérisateurs traînés iXtrack T avec l’arrivée de la version Essential. Les modèles iXtrack T3 et T4 Essential ont la même conception que les autres iXtrack T mais comportent des solutions plus basiques en standard, notamment pour la mise en œuvre et les rampes. Le iXtrack T3 Essential se décline en deux versions de 2 600 et 3 200 litres tandis que le iXtrack T4 Essential propose deux modèles de 3 400 et 4 000 litres. Ils peuvent accueillir des rampes de 18 à 30 mètres, à deux ou trois bras. La mise en œuvre iXclean basique est proposée en standard et la solution Confort est accessible en option. Cette dernière est une solution de mise en œuvre semi-automatique. La vanne d’aspiration motorisée est associée à une jauge électronique pour permettre un arrêt automatique au remplissage, soit au volume nominal de la cuve ou alors au volume programmé par l’utilisateur. Les fonctions de rinçage de rampe et de la dilution du fond de la cuve principale peuvent être pilotées depuis la cabine. La pulvérisation est animée par une pompe délivrant 260 l/min. En standard, l’essieu est fixe mais il est possible d’opter pour un essieu suiveur en option.

  • Le mode DeltaRow de semis en quinconce qui équipe l’Azurit 9 de Lemken offre de nombreuses solutions de jalonnage, en termes d’espacement et de cadence. Le constructeur allemand propose désormais de configurer les voies de jalonnage avec son outil en ligne disponible gratuitement sur le site Tramline.lemken.com. Avec ce configurateur, l’agriculteur calcule les voies de jalonnage et détermine quels rangs doivent être coupés et à quel endroit. Avec le système DeltaRow, chaque rang de semences est constitué de deux demi-rangs décalés avec une distance de 12,5 centimètres les séparant. Si un demi-rang est désactivé, la distance interrang passe de 62,5 à 75 centimètres. En même temps, le rang jumeau reçoit deux fois plus de graines, de sorte que le nombre de graines par mètre carré reste identique. Si le conducteur coupe également un demi-rang de l’autre côté de la voie de jalonnage, sa largeur passe à 87,5 centimètres. Dans le configurateur, l’agriculteur fournit la largeur de travail du pulvérisateur ou du distributeur d’engrais, l’écartement des voies et l’espacement des plants par rapport au bord du pneu. Les voies de jalonnage sont alors calculées automatiquement. Le configurateur est aussi disponible pour les semoirs en ligne Solitair 25.