Pierre Chevalier, président de la Fédération nationale bovine (FNB), réaffirme la nécessité de réorienter une partie des aides du premier pilier de la Pac accordées au secteur végétal pour soutenir l'élevage via les surfaces fourragères. C'est la position qu'il défendra les 4 et 5 février prochains à Cherbourg lors de l'assemblée générale de la FNB.

Pierre Chevalier a répondu à nos questions sur le sujet.

par Patrick Morel et Eric Roussel

(le 21 janvier 2009)