Largement utilisées en grandes cultures, les buses à fente classique sont susceptibles de générer de la dérive, même en présence d'un léger vent. Pour limiter ce phénomène, les constructeurs proposent depuis quelques années des buses à injection d'air, libérant des gouttelettes plus grosses et pouvant diminuer la dérive de 75 %. Ces buses sont homologuées ZNT et permettent de réduire la largeur de la zone non traitée à 5 m.

Cependant, comme les gouttelettes crées sont moins nombreuses qu'avec des buses classiques, l'efficacité du traitement peut être réduite si l'on utilise un produit de contact à bas volume.

Adèle Magnard