Les matières premières, en autres agricoles, ont connu de fortes fluctuations ces dernières semaines sur les marchés, observait Michel Ferret, chef du service des marchés et des études des filières au sein de FranceAgriMer, le 11 mai 2011, à l'issue du conseil spécialisé des céréales. 

« Le feu aux poudres avait été mis par les alertes de Goldman Sachs, le 12 avril 2011, qui a attiré l'attention sur les prix des matières premières qui, à son avis, étaient trop élevés. » D'autres événements sont intervenus depuis.  « Le weather market est vraiment à l'ordre du jour », a poursuivi Michel Ferret.

« Les bilans mondiaux sont tendus dans la mesure où à la fin de la campagne 2010-2011, le Conseil international des céréales prévoit une diminution de 60 Mt des stocks », a-t-il également indiqué. Il a aussi souligné qu'il existe une incertitude sur le niveau des stocks en Russie.

Bruno Vitasse

Lire également :

Céréales : la météo plus forte que les financiers (FranceAgriMer)

Vidéo :

Céréales/Récolte de 2011 : le mois de juin sous surveillance, tout n'est pas perdu (Ch. Vanier, FranceAgriMer)