Guy Vasseur, nouveau président des chambres d'agriculture, s'est donné comme priorité de « mettre en avant les charges franco-françaises, telles que les mesures environnementales et la taxe carbone, qui enlèvent de la compétitivité face à nos concurrents–». Voulant investiguer l'ensemble des filières, il veut des résultats « dans moins de six mois ».

par Patrick Morel

(le 28 janvier 2010)