Une soixantaine d'éleveurs se sont rendus le 28 septembre 2011 au matin dans le voisinage du ministère de l'Agriculture, afin de signifier au ministre Bruno Le Maire leur exaspération devant son refus de leur accorder, quelques jours auparavant, un report des annuités d'emprunt en fin de tableau.

« Dont acte, M. Le Maire, lui répond Jean-Pierre Fleury, secrétaire général de la FNB (Fédération nationale bovine), mais après ça qu'allez-vous faire pour les éleveurs dont les exploitations se trouvent en crise structurelle depuis quatre ans ? », a-t-il fait valoir.

« Que l'Etat ne puisse pas aider les éleveurs actuellement, c'est une chose. Mais il doit trouver la solution avec les partenaires financiers pour faire passer le cap aux éleveurs », a-t-il renchéri, déjà exaspéré par la façon dont le ministère a traité il y a peu de temps le dossier des calamités agricoles, après la sécheresse du printemps.

La délégation d'une dizaine d'agriculteurs qui ressort un peu plus tard d'un rendez-vous avec le directeur du cabinet du ministre tire un bilan en demi-teinte de leur entretien.

Réalisation : Marine Gramat

Lire également :