Réapprendre à regarder son sol. C’est ce que prône Christophe Barbot à travers le test à la bêche. Basé sur huit critères notés de 1 à 5, ce test permet d’obtenir une note d’ensemble du sol entre 8 et 40. Plus le score est faible, plus l’état du sol est bon. Le résultat peut être exploité pour analyser l’évolution d’une parcelle d’année en année ou pour comparer différentes méthodes culturales. Il se base sur la méthode Görbing et la notation selon Diez 1991.

D’un point de vu pratique, les résultats du test pevent être interprétés de la manière suivante :

- 8-16, bonne qualité structurale : pas de changement nécessaire

- 25-31, qualité structurale limite : mesures à long terme nécessaires

- 32-40, mauvaise structure : mesures à court terme nécessaires

• Test à la bêche selon Görbing

• Exemple de grille de notation

Tanguy DhelinJournaliste web