Bruno Le Maire a annoncé jeudi 1er octobre, à l'issue de la table ronde à laquelle il a convié l'ensemble de la filière laitière française, qu'il attendait un signal politique fort lors de la réunion des ministres européens de l'Agriculture, le 5 octobre 2009 à Bruxelles.

A la sortie de la table ronde, Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA, a lui aussi demandé un geste politique fort à l'UE. «S'ils veulent envoyer un signal fort, il faut bloquer l'augmentation de quota prévue au niveau communautaire, a-t-il martelé. Ce serait une absurdité d'augmenter le quota quand il n'y a pas de marché. Il faut ensuite que Bruxelles montre sa volonté de conserver des outils de régulation.»

Visonnez les réaction de Jean-Michel Lemétayer, président de la FNSEA, et Henri Brichart, président de la FNPL (en deuxième partie de vidéo).

par Marine Gramat