Renaud de Kerpoisson, le président de la société de conseil en gestion du risque des prix d'Offre et Demande Agricole (ODA), donne ses premières estimations sur les récoltes des céréales en cours en France.

La sécheresse du printemps est passée par là, sans atteindre la gravité de 1976 compte tenu de 10 jours de pluie salvateurs, estime R. de Kerpoisson. Mais les pertes de rendements sont bien là. Les premières remontées de récoltes en orge d'hiver, colza, pois et blé font état d'une grande hétérogénéité selon les zones de production, et d'une baisse de rendement globale de 10 à 15 % par rapport à 2010.

Le président d'ODA donne ses prévisions en conséquence sur la situation et le devenir des marchés à l'exportation pour les céréales.

Bruno Vitasse et Marine Gramat

Lire également :