« A en croire l'analyse technique, on est plutôt parti pour une période de hausse du prix du blé, aux Etats-Unis comme en France, observe François Luguenot, responsable de l'analyse des marchés chez InVivo. Du point de vue des fondamentaux, il faut considérer une interconnexion très forte entre les différentes céréales. Si un pépin climatique venait à affecter le maïs, il s'ensuivrait une tension très forte sur tous les marchés. »

Interview : Fabien Vandewalle – Images et son : Marine Gramat

Lire également :