Jean-Pierre Ribière, aviculteur dans l'Yonne, utilise sa production de paille pour chauffer ses installations à l'aide d'une chaudière à biomasse dont il a été l'un des premiers utilisateurs en France. La chaleur produite par la combustion de la paille (colza et blé essentiellement) alimente un « aérotherme », c'est-à-dire un système de chauffage par eau chaude en circuit fermé. Il explique pourquoi il a choisi de délaisser le gaz de ville pour ce système de chauffage inédit.

Bruno Vitasse

A écouter également :