Les différents acteurs de la filière de la betterave se sont réunis, le 18 décembre 2012, à Saint-Folquin (Pas-de-Calais), pour faire le point sur une situation jugée alarmante. A cette date, à la suite d'une pluviométrie exceptionnelle (pour rappel il est tombé jusqu'à 800 mm au cours de ces deux derniers mois), il reste environ 1.500 hectares à arracher sur la bordure littorale du Nord-Pas-de-Calais. Les participants ont pu constater la situation en se rendant sur un chantier d'arrachage.

Image et son : Sébastien Chopin

Lire également :