Le Salon du végétal 2013 est en ligne de mire. Deux responsables de l'organisation donnent, en avant-première, leur avis sur le contexte et les évolutions pressenties.

Michel Barrault, horticulteur et président du Bureau régional horticole (BHR) à Angers (49) veut rester positif. Malgré la conjoncture "perturbée" et des conditions climatiques aléatoires pour les jardiniers cette année 2012, Michel Barrault est certain que le prochain Salon du végétal restera un rendez-vous incontournable à la fois pour les producteurs et pour le monde de la distribution. Avec Serge Tsvétoukhine, commissaire général du Salon du végétal, ils esquissent quelques changements pressentis par un comité de réflexion : lieu, période, grandes orientations, éventuellement une partie virtuelle... En attendant, un travail assidu est entrepris pour aider les exposants à bien valoriser leur présence, pour être plus efficaces.

*du 19 au 21 février 2013, à Angers (49)

O.M. - F.A.