Ghislain Bousseau, responsable de la communication du Salon du végétal, précise les évolutions du concours Innovert.

O. Maillard