A cette question, Brand Wagenaar, responsable de Médioflor (analyse des filières horticoles) et ses partenaires du réseau de veille et prospective horticole Hortea, répondent : "le virtuel va amener une nouvelle clientèle dans les magasin, mais c'est la qualité des relations humaines qui fera la différence". Un vrai challenge pour l'animation des commerces de demain.Cette thématique a été développée durant les miniconférences de l'Espace prospectives durant le Salon du végétal 2013. A noter : les "Powerpoint" des conférences Hortea sont consultables sur www.hortea.fr

O.M. - F.A.