Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Versatile 520 DT  Le monstre canadien aux quatre chenilles

réservé aux abonnés

 - -->
Notre tracteur était couplé à un Top Down 700 Väderstad de 7 mètres de large. De quoi occuper ses 520 ch.

Simple et intuitif, l’articulé Versatile est un nouveau venu sur le marché français. Il est importé uniquement dans sa version chenillée « DT » (Delta Trac).

Lorsque l’on parle de tracteurs articulés à quatre chenilles, on se réfère aux Quadtrac ou 9RX. Désormais, il faudra penser aussi Delta Trac. Le modèle chenillé du canadien Versatile est importé en France depuis peu et était l’une des attractions d’Innov-Agri 2019.

Nous sommes montés à bord du colosse provenant de Winnipeg. Après avoir gravi les 7 marches qui nous séparent du poste de conduite, nous prenons place dans une cabine spacieuse qui avoisine 5 m3. À bord, les commandes sont regroupées sur l’accoudoir. La prise en main est assez rapide grâce à des pictogrammes très compréhensibles. L’essentiel est présent. Un écran tactile regroupe les principaux réglages et informations de la machine. Six menus sont proposés. Il est possible d’en afficher trois en permanence. Des manœuvres de bout de champ sont paramétrables et activables depuis l’accoudoir.

Pédale de décélération

Pour avancer, nous poussons le levier en avant, tel un inverseur. Les rapports powershift de la transmission Caterpillar 16 × 4 se passent ensuite grâce à deux boutons ou en mode automatique. Comme chez la concurrence, ce tracteur ne dispose pas de pédale d’accélérateur. Il est cependant équipé d’une pédale de décélération. Elle fonctionne à l’inverse d’un accélérateur mais ce n’est pas un frein. Son utilisation requiert un minimum d’habitude. Pour la conduite, nous travaillons avec l’accélérateur à main à fond, le tracteur se régule ensuite. La pédale de décélération permet de gérer les fourrières sans toucher à l’accélérateur à main.

Les 520 ch de la bête sont délivrés par un bloc 6 cylindres Cummins de 15 litres. Pour les chenilles, le canadien fait appel à Camso. Pour disposer du relevage arrière ou d’une prise de force, il faudra passer par le catalogue des options.

Texte et photos Pierre Peeters

Fiche technique

Gamme : 3 modèles de 520 à 605 ch

Moteur : 6 cylindres Cummins de 15 litres

Transmission : full powershift Caterpillar avec 16 rapports avant et 4 arrière

Hydraulique : 4 distributeurs + 2 en option, pompe de 201 l/min ou 401 l/min en option

Poids de base : 26 694 kg

Empattement : 3,9 m

La cabine dispose d’un grand volume. Les commandes sont regroupées sur l’accoudoir.
L’écran tactile se divise en trois parties configurables. Nous accédons facilement aux différents réglages
L’écran tactile se divise en trois parties configurables. Nous accédons facilement aux différents réglages
Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !