Alexis Gabillaud, trente-cinq ans, est polyculteur-éleveur à Sainte-Cécile, en Vendée. Installé avec ses parents, il est aussi président de la Cuma Les moulins du Lay et, l’été, il conduit la moissonneuse de la coopérative. « À cette période, les journées sont bien remplies, confie-t-il. Je pars tôt, je rentre tard, et je ne pense pas toujours à noter mes heures. L’é...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !