La sécurité sanitaire, c’est le nerf de la guerre dans les élevages de porcs, encore plus en matière de sélection. À ce sujet, l’élevage de Laurent Boscher, à Argentré, dans la Mayenne, fait référence. L’éleveur est à la tête d’un atelier de 200 truies en sélection piétrain avec le groupement Cooperl Nucléus et dispose de son propre centre d’insé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !