Lentement mais sûrement, Kubota tisse sa toile. Après avoir conforté sa présence en Europe et en Amérique du Nord, le géant japonais veut renforcer sa position sur le marché indien.

Il faut dire que les perspectives de vente dans le sous-continent sont alléchantes puisqu’il s’agit du plus grand marché mondial de tracteurs en nombre d’unités.

Une collaboration bien établie

Avant de dépenser 143 millions d’euros pour faire l’acquisition de 10 % des actions d’Escorts, Kubota a établi une joint-venture avec le tractoriste indien à la fin de 2018. L’objectif était alors de développer des tracteurs à plus haut niveau de technologie que la gamme d’Escorts, à la fois pour le marché indien mais aussi pour l’exportation. Avec cette prise de participation, Kubota va intensifier la collaboration entre les deux entreprises.

Basé dans le nord de l’Inde, Escorts fabrique des tracteurs, des machines agricoles, du matériel de construction ainsi que des engins pour l’activité ferroviaire. Près de 11 000 personnes travaillaient dans ses usines à la fin de 2019.

Corinne Le Gall