Les chercheurs de l’ITB, en partenariat avec l’Irstea, ont développé une méthode fiable d’estimation de la richesse en sucre des betteraves par spectrométrie optique. Le SCiO est un spectromètre miniature, testé depuis 2017. Avec ce dispositif, il n’est plus nécessaire de prélever des betteraves pour mesurer leur richesse au laboratoire. Le SCiO permet d’avoir une estimation de la teneur en sucre par simple contact avec la partie émergente des racines.

Deux années de calibration

Un modèle a été développé pour relier le spectre mesuré à la richesse de la betterave. 764 données de références acquises en 2017 et 2018 ont servi à sa calibration. Grâce à ces deux années de collecte de données, l’ITB annonce un niveau de précision de 0,2 point de richesse pour un échantillon de 25 betteraves. L’appareil peut être utilisé dès le début du mois de juillet. Il est commercialisé à moins de 1 000 € et il est couplé à une application smartphone pour l’enregistrement des spectres.

Corinne Le Gall