La mesure de la température des porcelets en maternité est un paramètre clé pour adapter les lampes chauffantes. Des chercheurs brésiliens de l’Université de Sao Paulo et leurs homologues américains de l’Université Cornell ont mis au point une solution pour optimiser les conditions d’élevage des porcelets et en particulier leur température corporelle. L’idée derrière cette étude est de définir la puissance nécessaire des lampes chauffantes et le temps d’exposition en fonction de la température du porcelet.

Des écarts importants selon le poids

Les chercheurs ont étudié la corrélation entre le poids des porcelets, qui peut être mesuré automatiquement, et la température optimale pour leur développement. Ils ont ainsi montré que pour une température de bâtiment située entre 15 et 19°, le supplément de température par lampe chauffante doit être de 266 à 344 W pour un porcelet de 1 kg et de 44 à 128 W pour un animal de 20 kg.

C’est maintenant au tour des ingénieurs des deux universités d’entrer en jeu pour développer un système qui adapte automatiquement la puissance des lampes chauffantes en fonction de l’évolution du poids des porcelets.

Corinne Le Gall