C’est de l’autre côté de l’Atlantique qu’Arnaud et Philippe Douillé ont fait venir leur semoir pour semis direct. « Nous utilisions déjà un cultivateur à dents de la marque canadienne Morris. Leur technique de semis et leur matériel nous semblaient fort intéressants. Alors, quand un modèle de démonstration a été mis à notre disposition, nous l’avons essayé, puis...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !