Labourer en 12 corps est forcément signe de charrue semi-portée ? Détrompez-vous. Jean-Baptiste Ronez utilise un ensemble de charrues portées composé d’une 5 corps frontale et d’une 7 corps arrière fabriquées par la société Charlier. Agriculteur à Somme-Suippe (Marne), il réalise un assolement en commun avec Phillipe Maucleret et Olivier Janson. Le matériel est également mutualisé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !