La vie de berger dans les estives a beau faire fantasmer les randonneurs, elle comporte son lot de contraintes. Au cœur du Béarn, Pierre et Anne-Laure Géraut, et leurs trois enfants, quittent chaque été leurs 25 hectares dans la vallée pour monter, avec leurs brebis, sur l’estive de Saoubiste, à Laruns (Pyrénées-Atlantiques). Leur cabane est située à 1 780 mètres d’altitude, à 1 h30...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !