Lors du Sima, Vicon a complété sa gamme de faucheuses conditionneuse portées avec le modèle Extra 732, de 3m20. Elle se caractérise par une suspension à quatre bras baptisée QuattroLink. Elle assure un débattement de 700 mm (400 mm vers le haut et 300 mm vers le bas) ainsi qu’un débattement transversal de 30°. Afin de s’adapter au tracteur et/ou à la faucheuse frontale, la faucheuse peut coulisser sur le bras porteur et être ajustée selon une course de 15 cm.

Pour le transport, la machine se replie pour être à 120° et ainsi avoir une répartition des masses de 50/50 sur chaque côté du tracteur. En option, le déflecteur se replie hydrauliquement.

Cette faucheuse conserve la particularité de la marque avec 8 disques triangulaires à trois couteaux. Deux conditionneurs sont proposés : le modèle T est équipé du SemiSwing à doigts métalliques et le modèle R qui reçoit un conditionneur à rouleaux.

© p.peeters

De son côté, Kverneland a présenté deux modèles avec la 3332 et la 3336. Elles proposent respectivement des largeurs de travail de 3,20 et 3,60m. On retrouve les mêmes caractéristiques que sa cousine de chez Vicon avec la suspension QuattroLink à quatre bras.

Ces faucheuses sont équipées de disques ronds munis de deux couteaux. Le modèle de 3,20m reçoit 8 disques alors que celui de 3,60 m en possède 9.

La position de la faucheuse repliée permet une répartition des masses 50/50 sur le tracteur.

Pour les conditionneurs, la 3332 est disponible en version MT avec conditionnneur à doigts SemiSwing ou MR avec conditionneur à rouleaux. La 3336 reçoit uniquement le conditionneur à doigts.

Comme la Vicon, les modèles MT sont disponibles avec un déflecteur repliable hydrauliquement. Ces machines sont équipées d’un dispositif pour le stockage à la verticale.

© p.peeters