L’échec des foins en 2007 a marqué Jean-Yves Papin, au point qu’il investissait dès la saison suivante. Il a acquis le séchoir à bottes Clim’air 50, fabriqué en Italie, pour être moins tributaire de la météo et améliorer son fourrage. L’agriculteur bio élève un troupeau d’une trentaine de vaches laitières au cœur du Muscadet, à Tillières, dans le Maine-et-Loire. Il...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
10%

Vous avez parcouru 10% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !