Toujours plus vite, toujours plus large : les chantiers de fenaison aussi se mettent à l’heure du XXL. L’andainage n’échappe pas à la règle avec la généralisation des engins à deux rotors et l’apparition dans certaines régions de versions à quatre rotors. Si le chantier d’andainage ne présente pas de difficulté particulière pour un chauffeur moyen, le moindre andain sinueux va compliquer...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
29%

Vous avez parcouru 29% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !