La CCI 800 fait désormais son apparition au catalogue du consortium pour le développement de technologies dont Kuhn, Krone, Lemken, ou encore Grimme figurent parmi les membres notables. Cette console tactile se pose ainsi en intermédiaire entre les consoles non tactiles CCI 50, 100 et 200 et la tactile de haut de gamme 1200. La navigation sur l’interface se fait, comme sur un smartphone, en glissant son doigt ou en appuyant sur l’écran de 8 pouces. Celui-ci tient dans un boîtier compact de 221 × 151 × 55 mm.

Petit et puissant

La CCI 800 ne peut assimiler qu’une seule unité d’utilisation à la fois contrairement à sa grande sœur qui propose d’afficher jusqu’à 2 outils en simultané. Pour la gestion par GPS, la performance proposée en plus de l’habituel autoguidage répond aux exigences élevées. En effet, la console est assez puissante pour assurer jusqu’à 254 coupures de sections et 32 points de variation de débits pour la modulation.

Multilingues

Compatible avec la plate-forme Agri-router, la console peut recevoir et envoyer des fichiers de travaux à effectuer ou de rapport de tâches aux outils informatiques de la ferme en format IsoXML (pour les cartes d’applications et de préconisation), PDF (pour les rapports) et Shape (pour la cartographie et les contours de parcelles). Le langage des capteurs de photosynthèse lui est aussi familier puisqu’elle est capable de lire et interpréter les analyses des capteurs de végétation comme le N’sensor en continu pour modifier les réglages de l’outil.

Loris Coassin