C’est dans le cadre d’un comparatif de tracteurs que le constructeur belge Joskin a mis à notre disposition une remorque BC 150, possédant une charge admissible de 16 t. Nous avons ainsi acheminé du blé de la parcelle à l’exploitation et effectué un parcours routier, afin de tester nos tracteurs.

La BC 150 6000 20, de son nom complet, fait partie de la série Trans-Cap. Ses deux essieux reposent sur un boggie. Ce dernier, assemblé dans l’usine du fabricant, se différencie en plaçant l’axe traversant sous les lames, alors que les essieux sont positionnés au-dessus de l’extrémité des lames. Joskin justifie ce choix en vantant une force de traction nécessaire plus faible. Il intègre un essieu suiveur avec un blocage hydraulique.

Constitués en acier HLE de 4 mm d’épaisseur, les côtés de 1,25 m de hauteur ne détiennent qu’un seul renfort sur la longueur de la benne. La face avant, renforcée par des barres métalliques, possède une large fenêtre constituée d’une plaque transparente. Elle offre une très bonne visibilité à l’intérieur de la caisse. Depuis le siège du tracteur, nous avons une vue jusqu’à la porte arrière. Pour entrer dans la caisse, une échelle est placée sur la face avant. Elle se déplie et dispose d’une première marche assez basse, qui offre davantage de sécurité. Son angle change lorsqu’elle est déployée. Des barreaux sont également placés dans la benne pour faciliter la descente dans celle-ci.

Sans prise de force

Sur la BC 150, tout est hydraulique, de la béquille au bennage, en passant par la porte arrière et le verrouillage de l’essieu. Ainsi, il faut un tracteur équipé de quatre distributeurs hydrauliques. Ce qui n’est pas le cas de l’un de nos deux véhicules. Le bennage étant actionné par un distributeur, il n’y a donc pas de prise de force. Cela facilite l’attelage et limite les risques lors des virages et des manœuvres. La béquille hydraulique simplifie également l’attelage. Il faut cependant brancher un distributeur hydraulique avant de connecter physiquement le tracteur avec la remorque. Une fois cette dernière detelée, l’intégralité des flexibles hydrauliques, ainsi que ceux dédiés aux freins, se rangent sur un grand râtelier placé sur la flèche d’attelage.

Joskin a apporté un nouvel équipement à la remorque pour disposer d’un freinage compatible avec nos tracteurs. Construite avec un système pneumatique, elle a fonctionné grâce à un freinage simple ligne hydraulique, à 25 km/h.

Pierre Peeters

© Cédric Faimali
Depuis la cabine du tracteur, la visilbilité dans la caisser est très bonne. © P. Peeters
Pour verrouiller la trappe de la porte arrière, plusieurs positions existent. © C. Faimali
Sur la flèche, un râtelier permet de ranger tous les flexibles. © C. Faimali