Dans le domaine en plein essor de l’agriculture de précision, il y a les exploitants qui s’approprient peu à peu les nouvelles technologies, puis il y a Michael Godiet. Installé sur 120 hectares à Ruffy au sein de la SCEA Champagne-Brie, cet agriculteur est l’un des premiers en France à pratiquer la « modulation totale », c’est-à-dire à maîtriser l’ensemble des intrants.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
15%

Vous avez parcouru 15% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !