Les prix sont globalement à la baisse, avec un tri souvent très sévère dans les centres d’allotement. Les veaux prim’holsteins de 45-50 kg se valorisent entre 30 et 60 €. Les bons animaux de 50-60 kg partent, quant à eux, entre 70 et 90 €. Du côté des montbéliards, les gros veaux destinés à l’exportation restent demandés et correctement valorisés, mais les autres subissent...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
50%

Vous avez parcouru 50% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !