Les veaux prim’holsteins et normands 50-55 kg se négocient de 110 à 130 € pour monter jusqu’à 130/140 € dans les plus lourds. Les animaux de 45-50 kg se vendent régulièrement entre 90 et 110 €. Ceux de 40-45 kg partent entre 60 et 90 €.

Dans le Sud-Est, le commerce est stable. Les disponibilités en veaux montbéliards couvrent difficilement les besoins, que ce soit pour l’exportation ou pour l’engraissement sur le marché intérieur. Les sujets standards d’engraissement de 45-50 kg se vendent de 140 à 200 €. Ceux de 50-60 kg se commercialisent de 220 à 260 €, voire 280 € parmi les bons veaux lourds. Les mâles taupes se valorisent à des niveaux tarifaires semblables tandis que les femelles se négocient 50 € en dessous de ces prix.

Dans les veaux croisés, les échanges sont également très fluides. Les sujets jaunes ou blanc bleu de conformation U se vendent également sans difficulté dans une fourchette de prix comprise entre 400 et 450 € pour les mâles et de 300 à 350 € pour les femelles. La marchandise standard R de conformation se négocie entre 250 et 350 €.

En limousins, l’offre saisonnière demeure suffisante. Les tarifs se sont tout de même maintenus sur le marché de Lezay. Les prix des mâles U de plus de 65 kg s’établissent entre 450 et 500 €. Les mâles de conformation R de plus de 60 kg affichent 350 à 400 €.