Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Commerce morose

réservé aux abonnés

Alors que les éleveurs entrent dans la période du pic des vêlages, les intégrateurs couvrent aisément leurs besoins et imposent des quotas de livraison à leurs apporteurs. Sur les marchés, la pression tarifaire demeure très forte. Le coût des PCR est trop élevé face aux tarifs des veaux. À l’exportation, le débouché espagnol arrivé à saturation et ne permet de valoriser que les veaux lourds.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités


Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Déguster et améliorer son vin 

39€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER