Pour la quatrième séance de vente consécutive, le cours du porc affiche 1,201 €/kg au cadran de Plérin. Pour le MPB, la cotation française reste « soutenue par une bonne demande, tant sur le marché intérieur avec les opérations de promotions dans les points de vente, que sur le marché extérieur où les volumes vers la Chine sont toujours d’un bon niveau. »

Dans la zone Uniporc Ouest, les abattages de la semaine passée n’avaient pas été aussi élevés depuis dix ans. Cette semaine, « Ils dépasseront à nouveau les 400 000 porcs, ce qui ne s’était pas produit depuis longtemps », note le MPB. Les poids moyens devraient perdre 400 g à 97,6 kg.

Sur le marché des coches, 178 animaux ont été vendus, pour un prix moyenne départ élevage de 0,751 €/kg (–0,1 centime) et un prix moyenne transportées de 0,746 €/kg (+0,5 centime).

Ailleurs en Europe, « la stabilité des cours sera encore de mise sur la plupart des places de cotation et ce, malgré des offres et des poids élevés », rapporte le MPB.