Après une hausse ininterrompue de plusieurs semaines, la dynamique observée sur le cours du porc français marque une pause, ce jeudi 6 mai 2021, au cadran de Plérin. « La plupart des lots ont été vendus dans une fourchette très resserrée autour du prix moyen, quelques lots ont été invendus sur refus des groupements vendeurs », rapporte le MPB.

Si l’offre reste contenue dans les élevages, « la demande de porcs est plus limitée avec la présence du férié du jeudi de l’Ascension (1) la semaine prochaine. » Dans la zone Uniporc Ouest, l’activité d’abattage devrait rester stable cette semaine, pour s’établir aux environs de 369 000 porcs. Les poids moyens devraient encore perdre 100 grammes.

Ailleurs en Europe, la stabilité des cours prévaut, « à l’image de l’Allemagne qui a reconduit sa référence officielle mercredi. »

À l’inverse, aux États-Unis, « les cours poursuivent leur hausse et frôlent les records de 2014 dans un contexte d’offres faibles et de demande en hausse. »

(1) La semaine prochaine, la seconde séance de vente au MPB se tiendra le mercredi 12 mai aux horaires habituels.