La stabilité du cours du porc continue de prévaloir. Malgré une forte amplitude de prix (de 1,123 à 1,201 €/kg), le prix moyen s’est de nouveau établi à 1,178 €/kg, ce jeudi 14 février.

Dans la zone Uniporc Ouest, l’activité d’abattage « devrait se maintenir autour de 385 000 porcs abattus, estime le MPB. L’inquiétude provient surtout du niveau des poids qui reste élevé et tarde à baisser de façon significative, reflet d’un manque évident de fluidité dans les élevages ».

Sur le marché des coches, 331 animaux ont été vendus, pour une moyenne au départ de l’élevage de 0,757 €/kg (+0,6 centime), et une moyenne transportées de 0,747 €/kg (pas de variation).

Ailleurs en Europe, les grands abattoirs allemands, réticents à appliquer la hausse de 4 centimes exigée par les éleveurs la semaine passée, « se sont alignés sur la référence officielle, alors que les offres sont en forte baisse, rapporte le MPB. D’une manière générale, la fermeté des prix, tant attendue par les éleveurs européens, devrait se confirmer très prochainement. »