Pour la première fois depuis un mois, le cours du porc décroche sensiblement de 0,4 centime à 1,382 €/kg ce lundi 14 septembre au cadran de Plérin. « La dynamique haussière du cours français est stoppée par la forte chute du cours du porc allemand qui a été revu exceptionnellement vendredi dernier (–20 centimes/kg), faisant suite à la confirmation d’un cas de peste porcine africaine (PPA) sur un sanglier retrouvé mort », analyse le MPB. Depuis, la Chine, le Japon et la Corée ont fermé leurs frontières à la viande porcine allemande.

Dans la zone Uniporc Ouest, l’activité d’abattage s’élève à 368 402 porcs la semaine passée, pour un poids moyen de 94,58 kg (+200 g).

Ailleurs en Europe, le contexte reste marqué par l’arrivée de la PPA en Allemagne. Le pays « perd ainsi son statut indemne et a vu les principaux pays importateurs asiatiques fermer leur frontière à la viande porcine allemande durant le week-end », rapporte le MPB.