Le cours du porc français se replie pour la deuxième séance de vente consécutive ce lundi 5 octobre, au cadran de Plérin. « 1 025 porcs n’ont obtenu aucune enchère, soit le quart du nombre de porcs présentés, ils ont été affectés en fin de séance », détaille le MPB.

Dans la zone Uniporc Ouest, l’activité d’abattage s’est élevée à près de 379 000 porcs la semaine dernière. Les poids moyens se replient de 130 g à 94,76 kg. « Ils se situent pour la première fois cette année, 300 g sous les poids de l’année dernière à la même période », observe le MPB.

Ailleurs en Europe, les cotations sont restées « relativement stables » en fin de semaine dernière. Pourtant, en Allemagne, « les offres s’accumulent faute d’une activité suffisante en raison d’un manque de débouchés, d’un manque de personnel et des mesures anti Covid-19 », rapporte le MPB.