Les laitons sont moins nombreux sur le marché de Parthenay et les éleveurs qui produisent des agneaux d’herbe temporisent les sorties pour attendre une reprise de la demande en juillet au moment de l’Aïd el-Kébir. Au niveau de la demande, les industriels sont peu satisfaits de l’activité du mois de juin.

Les prix des agneaux se sont stabilisés sur le marché de Parthenay et restent à un niveau élevé à Moulins-Engilbert malgré la baisse de cette semaine.

Les agneaux légers se valorisent entre 3,20 et 3,65 €/kg vif et les très bons agneaux E se maintiennent à 3,65 €/kg vif à Parthenay. Les U se négocient autour de 3,48 €/kg vif de moyenne à Moulins-Engilbert.

Dans les brebis, l’activité commerciale est plus régulière avec une avance d’une quinzaine de jours sur la reprise des échanges. Le recul de l’offre facilite le commerce avec une remontée des cours à Sancoins, Moulins-Engilbert ou Parthenay. Les bonnes brebis U de 60 kg se négocient de 1,10 à 1,50 €/ kg vif en fonction du poids, de la conformation et de l’état d’engraissement.