Les premiers laitons font leur apparition et sont activement recherchés. Sur le marché de Parthenay, les agneaux E se sont valorisés entre 4,30 € et 4,80 €/kg vif et les U se situent à 4,05 et 4,30 €/kg vif (soit 0,50 à 0,60 €/kg vif de plus que l’an passé).

Cette dynamique commerciale est observée sur l’ensemble des cadrans. Le prix moyen des agneaux de 38 à 44 kg est à 4,27 €/kg vif, soit 0,10 €/kg vif au-dessus des tarifs pratiqués à Noël l’an dernier. Ces hausses de prix s’accompagnent aussi d’une forte croissance des coûts de production.

En brebis, les disponibilités restent juste suffisantes pour la demande. Le commerce est souvent très fluide avec une facile reconduction des prix. Les bonnes brebis sont valorisées sur les marchés entre 1,30 à 1,60 €/kg et de 1,00 et 1,20 €/kg vif pour les ordinaires.