Les tarifs se sont redressés sur les marchés. La semaine dernière, ils étaient plutôt orientés à la baisse à Châteaumeillant et à Parthenay en raison d’une offre plus étoffée et surtout très hétérogène.

Les agneaux U de 38 à 44 kg se négocient entre 3,30 et 3,60 €/kg vif sur les marchés. Les mâles de 44 à 50 kg qui se vendent entre 2,70 et 3,30 €/kg vif.

Dans les brebis, la demande est régulière dans les bonnes brebis U de 60 kg qui se négocient entre 1,20 à 1,40 €/kg vif.