Le mercredi 11 mai 2022 sur Euronext, la tonne de colza a clôturé à 849,25 € (–2 € par rapport à la clôture précédente) sur l’échéance d’août et à 835,50 € (–0,50 €) sur l’échéance de novembre.

> Consultez les cours et marchés des céréales sur Lafranceagricole.fr

Ce jeudi 12 mai 2022 sur Euronext, vers 11 h, la tonne de colza reculait également et s’affichait à 844,50 € (–4,75 €) sur l’échéance d’août et à 830,50 € (–5 €) sur celle de novembre.

Embargo temporaire d’huile de palme en Indonésie

« Les oléagineux — tournesol, colza, soja, palme —, dont les cours avaient bondi après la suspension des exportations indonésiennes d’huile de palme, restent à des niveaux très élevés, mais sans nouveaux records, les marchés tablant sur un embargo temporaire », rappelle Gautier Le Molgat.

Mais les prix vont « rester élevés », en l’absence de l’huile de tournesol ukrainienne — la moitié de celle commercialisée dans le monde. Ces prix inédits ont poussé les agriculteurs français à semer cette année plus de tournesol, avec des surfaces en hausse de 8,5 % par rapport à l’an dernier, au détriment du maïs (–6 %), selon les estimations du ministère.

> À lire aussi : Semis Le tournesol et le soja gagnent du terrain face au maïs (10/05/2022)

Retard des semis de canola au Canada

« Les cours du colza poursuivent leur consolidation, en attendant une meilleure visibilité sur les surfaces qui seraient emblavées au Canada, avec un retard déjà constaté dans les semis compte tenu de la pluviométrie actuelle », explique de son côté Agritel dans une note publiée le 12 mai 2022.

Isabelle Escoffier, avec l’AFP
Votre analyse quotidienne du marché - Oléagineux

Colza et soja en baisse

Les cours du colza connaissent une détente, dans le sillage du pétrole et des huiles.